Vous êtes ici

Soigner

Prévenir ou réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des personnes, promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion sont les missions des onze établissements SSR de LADAPT. Plus de 5 000 personnes y ont été accompagnées tout au long de l’année 2015.

Visuel salle de rééducation avec 2 enfants et 1 adulte

Des établissements de soins, de réadaptation et de reconstruction de son projet de vie

Parce que nous nous engageons pour une prise en charge globale des patients, nos établissements de soins de suite et de réadaptation (SSR) œuvrent pour la rééducation fonctionnelle des corps, mais aussi la réadaptation-réinsertion des personnes dans la droite ligne de la médecine associative que nous défendons depuis notre création. Dès l'admission, nous travaillons avec le patient sur les aspects sociaux, familiaux et professionnels de sa réinsertion et de son projet de vie.

2012-virazeil.jpg

Pour répondre à ces objectifs, les équipes mobilisées sont pluridisciplinaires et regroupent professionnels de la rééducation, de la réadaptation et de la réinsertion : kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste, éducateur, médecin, psychologue, assistant social, psycho-motricien, diététicien, orthoprothésiste...

Afin d’éviter la rupture de prise en charge et de l’optimiser, nous suivons avec attention tout le parcours de soins du patient. Nos établissements sont d'ailleurs complètement intégrés aux réseaux de santé locaux. Nous œuvrons aussi au rapprochement entre nos établissements, les lieux de vie de la population et les implantations hospitalières d'amont pour créer des filières "établissements de soins aigus - SSR - accompagnement médico-social".

Notre activité de soins en chiffres 

  • 11 sites SSR dont 3 pédiatriques et une équipe mobile au SSR de Châtillon
  • En 2015, ce sont plus de 5 000 patients accueillis
  • 72% des journées sont réalisées en hospitalisation complète et 28% en hôpital de jour
  • 49% des journées d’hospitalisation sont réalisées pour des patients ayant des affections du système nerveux et 36% pour des patients ayant des affections du système ostéoarticulaire.

Ces chiffres illustrent le pôle d’expertise développé dans la prise en charge des personnes cérébrolésées, allant du soin à l’accompagnement en passant par le travail protégé.

Pour aller plus loin

Photo de benevoles de LADAPT en région

Notre force d'action réside dans l'implantation régionale des acteurs qui font vivre...