Vous êtes ici

Club des cadres handicapés

Si aujourd’hui, les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur semblent en position de force en arrivant sur le marché du travail, la question se pose d’analyser si le jeune cadre handicapé ne se retrouve pas en position de faiblesse une fois en poste.​

Actuellement, les acteurs se préoccupent de l’accès à l’enseignement supérieur pour l’étudiant handicapé. Mais demain, ils devront se préoccuper de la place et du rôle réservés au cadre handicapé en entreprise.

Lors de la 15ème édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, LADAPT annonce la création de son Club des jeunes cadres handicapés. Le principe : réunir des jeunes cadres, des jeunes diplômés, mais aussi et surtout des entreprises ayant pris en compte cette thématique.

​Ce Club s’inscrit dans la dynamique du projet associatif 2016-2020 « Vivre ensemble égaux et différents ».

Témoignages

100_2315_-_photo_fatima.jpg

Fatima K.
"​Après des études de langues étrangères appliquées et dans une école d'interprètes (Bac +5), effectuées en France et à l'étranger, j'ai exercé le métier d'interprète de conférence et de traductrice indépendante de 2002 à 2013. J'ai entamé fin 2011 une reconversion professionnelle et ai rejoint récemment la direction immobilier et logistique de la banque LCL, en qualité de chargée d'études au sein de la cellule PSH, en vue de déployer le programme de mise en accessibilité des agences bancaires de son réseau. Je termine en parallèle une formation "Chef de projet handicap et emploi" au CNAM de Paris. J'ai aujourd'hui 36 ans.
​Mes raisons de rejoindre le club des jeunes jadres Handicapés de LADAPT ? Partager mon expérience, échanger librement sur les difficultés et les réussites de chacun, accroître la visibilité de personnes que l'on peut qualifier aujourd'hui d'aberrations statistiques !"
 

eric-h-web.jpg

Eric H., adhérent de LADAPT, est cadre en situation de handicap au sein d’une société d’assurance. Il vient d’intégrer le club des jeunes cadres Handicapés dans le but d’échanger sur la perception du travailleur handicapé dans l’entreprise. « Ce Club est réservé aux jeunes cadres en situation de handicap qui en veulent et qui ont la volonté d’évoluer au sein de l’entreprise malgré leur handicap ! ».
Pour Eric, il est évident que les cadres handicapés rencontrent des barrières quant à leur évolution de carrière. C’est un grand honneur pour lui de pouvoir partager son expérience et son vécu au sein de l’entreprise !

photo-pascal-fert.jpg

Pascal F., reconnu en qualité de travailleur handicapé (handicap inné – sourd), est diplômé de l’école de commerce ICD – Groupe IGS, promotion 1997. Aujourd’hui, il est dirigeant d’entreprise et ce depuis l’âge de 23 ans. Ancien directeur commercial du groupe Petit Futé, il est depuis 2009, le Directeur Associé d’un cabinet de recrutement  CANDICAP Conseil expert dans le recrutement, l’intégration  et l’accompagnement de personne en situation de handicap (RQTH)

"J'ai rejoint le club afin de créer du lobbying sur les sujets du handicap en entreprises, faire évoluer l’intégration et reculer la discrimination."

etienne-web.jpg

Etienne H.,ancien étudiant à l'Ecole supérieure de commerce de Reims (2003), ayant vécu 6 mois au Danemark dans le cadre d'un échange Erasmus (2002). "Professionnellement, j'ai débuté ma carrière chez RENAULT en tant qu'acheteur moteur (4 ans - recruté suite à un dîner de LADAPT), je suis aujourd'hui Acheteur Informatique chez AREVA. Parallèlement, j'ai également créé la maison d'édition Mille Regards (qui publie des témoignages d'histoires de vie atypiques - Mille Regards : Un monde, mille façons de le concevoir).
Ce qui m'intéresse dans l'adhésion au club, c'est la synergie qui naît du partage d'expérience et de créer un mouvement, une dynamique."
www.milleregards.fr
 

Pour les rejoindre et partager votre expérience de cadre en situation de handicap, merci de prendre contact auprès de Marc Labaye :​

clubdesjeunescadres@ladapt.net
01 48 10 38 58

  • Mots-clés : Ce contenu concerne les sujets suivants :
  • cadres

Sur le même sujet

Témoignage de Monsieur Seguy, qui est intervenu lors d'un dîner du Club des Cadres...